CHRONIQUE

LA BOUCHE PLEINE DE TERRE

SCEPANOVIC BRANIMIR

Fable kafkaïenne en paysage monténégrin.

Alternant deux points de vue, "il" et "nous", Scepnovic nous embarque dans une course poursuite existentielle et absurde, où l'homme est tour à tour proie et prédateur - des autres et de lui-même, de ses pensées et de ses actions, animal défiant la vie à la recherche d'un sens. La traversée d'une nature sublime entre perte et salut.

Haletant.

 

Judith

 

Voir l'article

Revenir à la liste