Mardi 17 Septembre 2019 à 19H
Eric Arlix
Résidence, Temps 1
Jeudi 19 Septembre 2019 à 19H
François Bégaudeau
Dissection du bourgeois
Vendredi 20 Septembre 2019 à 19H
Arabat
Ni ici ni ailleurs !
Mardi 24 Septembre 2019 à 19H
Ivan Segré
Méditations politiques
Jeudi 26 Septembre 2019 à 19H
Victor Collet
Bidonville de Nanterre
Mardi 01 Octobre 2019 à 19H
Jacques Luzi
Fin de vie et capitalisme
Mercredi 02 Octobre 2019 à 19H
Ronald Creagh
Elisée Reclus en Amérique
Mercredi 09 Octobre 2019 à 20H30
Corinne Morel Darleux
HORS LES MURS - à l'Itinéraire Bis - Effondrement
Vendredi 11 Octobre 2019 à 19H
Rev(u)e 19
Trajectoire d'un idiot
Mardi 15 Octobre 2019 à 19H
Éditions des Étaques
Nous sommes la ville
Jeudi 17 Octobre 2019 à 19H
La Parisienne Libérée
Nucléaire nulle part!
Vendredi 18 Octobre 2019 à 19H
Raphaël Kempf
Justice partout!
Mardi 22 Octobre 2019 à 19H
Nahla Abdo
Prisonnières palestiniennes
Vendredi 25 Octobre 2019 à 19H
Francis Dupuis-Déri
Théorie politique
Mercredi 30 Octobre 2019 à 19H
Aurore Koechlin
Féminismes
Mardi 05 Novembre 2019 à 19H
Frédéric Durand et Yoel Jimenez
Gravures politiques
Jeudi 07 Novembre 2019 à 19H
Esthétique de la résistance
Peter Weiss
Vendredi 15 Novembre 2019 à 19H
Anne Steiner et Frédéric Lavignette
Femmes anarchistes
Jeudi 21 Novembre 2019 à DE 16H à 19H
Éric Arlix
Résidence, Temps 2
Jeudi 21 Novembre 2019 à 19H
Alberto Prunetti
Travail mortifère
Vendredi 22 Novembre 2019 à 19H
Jef Klak invite Samir Boumediene
Pied à terre
Jeudi 28 Novembre 2019 à 19H
Sur les traces d'Alan Sillitoe et John Wain
Angry Young Men

Envoyez cette page à un ami

Vos noms et prénoms :

E-mail de votre ami(e) :

Contactez-nous

05 61 21 17 47

Fanny Vincent

Fanny Vincent

Jeudi 12 Septembre 2019 à 20H30

HORS LES MURS - UPT - Casse de l'hôpital public

L'Université populaire de Toulouse invite Fanny Vincent autour de son livre La casse du siècle. A propos des réformes de l'hôpital public, écrit avec Pierre-André Juven et Frédéric Pierru, et paru aux éditions Raisons d'agir.

Des couloirs transformés en hébergements de fortune, des personnels de santé au bord de la crise de nerfs, des mobilisations récurrentes, l’hôpital public est mis à rude épreuve. Ce livre propose une analyse des politiques hospitalières successives qui ont abouti à la crise actuelle. Une véritable casse de ce service public est engagée par des réformateurs adeptes de l’acculturation de l’univers médical à des logiques managériales qui contredisent son bon fonctionnement.
À l’encontre de toute évidence, les défenseurs d’une réorganisation du travail continuent de promouvoir à la fois des indicateurs de rentabilité ineptes et une vision techniciste de la médecine qui prétend substituer l’innovation aux relations humaines. Alors que la montée de la précarité et des souffrances sociales née de décennies de politiques néolibérales conduit une part croissante de la population à trouver refuge dans des services hospitaliers sous tension, l’hôpital se trouve devoir résister aussi bien aux manquements de la médecine de ville qu’à la concurrence de cliniques privées largement dispensées des obligations de service public. À l’heure où les mobilisations pour le défendre s’intensifient, un débat s’impose sur les missions de l’hôpital et les moyens qui lui sont accordés.