Contactez-nous

05 61 21 17 47

Norman Ajari

Norman Ajari

Jeudi 14 Février 2019 à 19h

Éthique et politique de la race

Rencontre avec le philosophe Norman Ajari autour de son livre La dignité ou la mort. Éthique et politique de la race qui paraîtra le 14 février prochain aux éditions La Découverte. Rencontre animée par Gabriel Rivière, doctorant enseignant en philosophie à l'université Jean-Jaurès de Toulouse



 

Il n'y a pas un seul Africain ou afro-descendant dont l'humanité n'ait été radicalement contestée sur les plans juridique, scientifique, philosophique, théologique, économique, psychiatrique. On n'en continue pas moins à exiger des afro-descendants qu'ils cessent de ressasser, de ruminer l'histoire coloniale : n'est-ce pas ignorer que l'on répète ainsi une vieille injonction esclavagiste à l'oubli des ancêtres et à la méconnaissance de la communauté d'origine ?

Pourquoi prendre la question sous l'angle de la dignité ? La dignité est ce que le Blanc essaie d'abolir lorsqu'il exerce sa violence sur le Noir. Enfin, c'est ce que le Noir réaffirme collectivement lorsqu'il s'engage contre la domination blanche. Lorsque la dignité d'un jeune Noir est prise d'assaut, lorsqu'il est violé ou assassiné par les représentants de l'État, c'est une longue histoire de luttes, de conquêtes et d'affirmation d'une humanité africaine qui vacille et tremble sur ses bases.

Le choix fait ici est de penser la déshumanisation à partir de la traite transatlantique et de l'esclavage. Il s'agit aussi pour l'auteur de renouer avec une longue histoire d'usages révolutionnaires du christianisme dans les mondes noirs. L'adoption de cette religion ne fut pas passive. L'Église noire est devenue un lieu privilégié de rassemblement, d'action et d'invention d'une pensée critique, ce dont témoignent la théologie de la libération noire aux États-Unis ou la philosophie de l'Ubuntu en Afrique du Sud. La dignité est alors comprise comme la part divine de l'opprimé.