Contactez-nous

05 61 21 17 47

Collectif Z

Collectif Z

Mardi 25 Septembre 2018 à 19h00

Bas-fonds du capital et extraction

Rencontre avec les membres du collectif Z autour de la douzième édition de la revue Z. La rencontre sera modérée par Jean-Christophe Goddard. Le groupe Échos de galerie viendra également entonner des chants du monde des mines.

D’où vient tout l’or du monde ? Pour sa douzième édition prévue à la rentrée 2018, Z explore les bas-fonds du capital : l’extraction minière. Un sujet immense qui a précipité l’équipe en Guyane, à 7000 km de son camp de base. Elle a enquêté en Amazonie, sur des terres menacées par un gigantesque projet minier, ironiquement nommé « Montagne d’Or ». C’est donc un numéro spécial sur l’extraction minière où se jouent parmi les plus grandes batailles environnementales de ce siècle. Dans le prolongement du livre Mauvaises Mines sorti ce printemps, mener une belle enquête sur la soif des métaux, pierre de touche de l’accumulation capitaliste et ressort incontournable de sa poursuite effrénée. Le boom minier planétaire n’épargne pas l’Hexagone, où plus d’une dizaine de permis d’exploration ont été accordés : nous aurions pu modestement poser nos bagages et nos micros en Bretagne ou en Ariège. Sauf qu’en Guyane, cette colonie française d’Amérique du Sud que Macron prend pour une île, un projet d’une toute autre ampleur est en passe de voir le jour : une méga-mine d’or à ciel ouvert en pleine forêt amazonienne, près de Saint-Laurent-du-Maroni.

Un très bon article de Mathieu Brier et de Naïké Desquesnes : www.zite.fr

 Un trio de choristes est également de la partie : Échos de galerie – chants du monde des mines. Dans les chants des mineurs on trouve la colère contre des conditions des travail extrêmement dures, mais aussi l’orgueilleuse revendication d’appartenance à un monde souterrain, fier et insolent: “la légère de galerie, que pas même le vent ne peut emporter”. Venus des vallées des Alpes ou de l’enfer de Marcinelle, échos d’une longue histoire qui continue de résonner au fond de la terre, depuis les mineurs asturiens - avant-garde de la Guerre civile espagnole, aux violentes grèves des “coal miners” états-uniens qui impulsèrent les mouvement syndicaux les plus radicaux.

Nicholas Potin - chant
Laila Sage - chant
Lorenzo Valera - chant, accordéon, guitare

Sélection associée

MAUVAISES MINES
MAUVAISES MINES

BRIER M/DESQUESNES N

Prix : 8,00 €

+ d'infos

EXTRACTIVISME, EXPLOITATION INDUSTRIELLE DE LA NATURE. LOGIQUES, CONSEQUENCES, RESISTANCES
EXTRACTIVISME,...

BEDNIK ANNA

Prix : 18,00 €

+ d'infos

Brut
Brut

HUSTON/KLEIN

Prix : 12,00 €

+ d'infos

REVUE Z N11: PARIS
REVUE Z N11: PARIS

COLLECTIF

Prix : 13,00 €

+ d'infos

TIMIKA - WESTERN PAPOU
TIMIKA - WESTERN PAPOU

ROUILLE NICOLAS

Prix : 22,00 €

+ d'infos