Mercredi 27 Septembre 2017 à 19h00
Je ne suis pas féministe mais...
Projection du film Je ne suis pas féministe, mais…, de Sylvie et Florence Tissot
Jeudi 28 Septembre 2017 à 19h00
Christine Delphy
Rencontre avec Christine Delphy
Mardi 03 Octobre 2017 à 19h00
Niet éditions
Jungle de Calais
Mercredi 04 Octobre 2017 à 18h
Quentin Ravelli
Biographie d'une marchandise
Jeudi 05 Octobre 2017 à 19h00
Jef Klak
Revue
Mardi 10 Octobre 2017 à 19H
Rachid Oujdi
Chibanis oubliés
Jeudi 12 Octobre 2017 à 19h00
Alain Naze
Normalisation Gay
Vendredi 13 Octobre 2017 à 19h00
Éric Chevillard
Littérature Française
Mardi 17 Octobre 2017 à 19h00
Barbara Balzerani
Années de plomb
Mercredi 18 Octobre 2017 à 19h00
Yves Meunier
Propagande par le fait
Mercredi 25 Octobre 2017 à 19H
Philippe Baqué
Science asservie
Vendredi 03 Novembre 2017 à 16H À TERRES DE LÉGENDES ET À 19H À TERRA NOVA
Vincent Cheynet et Pierre Druilhet
Vive les décroissants !
Mardi 07 Novembre 2017 à 19H
Bénédicte Pagnot
Les yeux dans les docs
Mercredi 08 Novembre 2017 à 19h00
L'Inventaire
Revue
Jeudi 09 Novembre 2017 à 19h
Max de Carvalho - Les éditions Fario
Poésie
Vendredi 10 Novembre 2017 à 19h
Jean-Baptiste Vidalou
Territoires en lutte
Mercredi 15 Novembre 2017 à 19h00
Philippe Caumières
La pensée politique de Castoriadis
Vendredi 17 Novembre 2017
FanXoa
Littérature punk
Mercredi 22 Novembre 2017 à 19h00
Pierre Thiesset
Tolstoï Anarchiste
Jeudi 23 Novembre 2017 à 19h
Des féminismes en images
Les yeux dans les docs
Vendredi 24 Novembre 2017 à 19h00
Revue États d'urgence
Photographie engagée

Contactez-nous

05 61 21 17 47

Jean-Baptiste Vidalou

Jean-Baptiste Vidalou

Vendredi 10 Novembre 2017 à 19h

Territoires en lutte

Rencontre avec Jean-Baptiste Vidalou autour de son livre Être forêts : habiter des territoires en lutte, paru aux éditions Zones.

Depuis une dizaine d’années, que ce soit sur la ZAD du bois du Tronçay dans le Morvan, dans les bois de Sivens, à Notre-Dame-des-Landes, dans la forêt de Chambaran à Roybon, à Bure ou dans les Cévennes, mais aussi dans bien d’autres parties du monde, il est évident qu’il se passe quelque chose du côté de la forêt. Certains ont commencé à habiter ces espaces avec la détermination de sortir du monde mortifère de l’économie. Un tout autre rapport au territoire s’y bâtit, à l’opposé de cette science militaire qu’est l’aménagement du territoire – ici contre un barrage, là contre un centre de loisirs, un aéroport, ou une extraction de biomasse.

Partout ces luttes résonnent de cette même idée : la forêt n’est pas un gisement de biomasse, une zone d’aménagement différé, une réserve de biosphère, un puits de carbone ; la forêt c’est un peuple qui s’insurge, c’est une autodéfense qui s’organise, ce sont des imaginaires qui s’intensifient.